cane


cane

cane [ kan ] n. f.
quenne 1338; p.-ê. de ca-, onomat., et a. fr. aine, ane, lat. anas « canard »
Femelle du canard. La cane et ses canetons. Petite cane. 1. canette. ⊗ HOM. Canne.

cane nom féminin Canard femelle adulte et reproducteur. Nom usuel de diverses espèces de canards : Cane de Guinée, canard musqué ; cane de mer, cravant ; cane à collier, bernache ; cane à tête rousse, milouin. ● cane (difficultés) nom féminin Orthographe Ne pas écrire la cane (= femelle du canard) comme la canne (= le bâton). Remarque Canard, caneton, canette s'écrivent avec un seul n, comme cane. ● cane (homonymes) nom féminin canne nom féminin

cane
n. f. Femelle du canard. La cane canquette.

CANE, subst. fém.
A.— Femelle du canard et nom commun de plusieurs espèces d'oiseaux aquatiques. Cane sauvage, cane privée, cane d'Inde :
1. Une fois fécondée, se servant des tiges des roseaux, tressant des joncs, la cane bâtit près des rives un nid flottant, y pond ses œufs, et, balancée par les rides soulevées, couve longuement dans la solitude et la brume des eaux.
PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 251.
Rem. Attesté ds Ac. 1798-1932, BESCH. 1845, Lar. 19e, GUÉRIN 1892.
B.— P. anal. [En parlant d'une pers.]
1. Marcher comme une cane. Marcher en se dandinant :
2. ... il [Flick] s'était tiré de l'aventure avec quelques semaines d'hôpital et une claudication légère, un traînage de la quille gauche qui lui donnait un balancement de grosse cane...
COURTELINE, Le Train de 8 h 47, 1888, I, 2, p. 20.
2. Plonger comme une cane, faire la cane. S'esquiver devant un danger, se montrer poltron. L'Europe fait la cane, l'Angleterre met les pouces. Paix générale où les rois et les peuples font mine de s'embrasser (BALZAC, Le Médecin de campagne, 1833, p. 177).
3. Couver qqn comme une cane son canard. Le protéger de manière un peu exagérée :
3. M. Toussaint-Luca (...) lui a fait demander [à Mathilde], par le jeune André David, qu'elle couve depuis quelque temps comme une cane son canard, si elle accepterait d'être présentée pour la croix dans la prochaine promotion...
P. LÉAUTAUD, Journal littér., t. 4, 1922, p. 12.
4. Être étonné comme une poule qui a couvé un œuf de cane. Être surpris, décontenancé par quelqu'un qu'on croyait bien connaître (cf. CHAMFORT, Caractères et anecdotes, 1794, p. 134).
5. Proverbe. [Pour railler les personnes qui se font des politesses cérémonieuses] Quand les canes vont au champ, la première va devant, la deuxième suit la première, etc. (cf. MUSSET, Lettres de Dupuis et Cotonet, 1836-37, p. 604).
Rem. Les dict. attestent le dér. caneter, verbe intrans. a) Marcher comme une cane en se dandinant. b) Jacasser, piailler.
Prononc. et Orth. :[kan]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. canne. Étymol. et Hist. 1354-76 quennes (Modus, f° 106 v°, Blaze ds GDF. Compl.); 1355 quanes (Reg. du chap. de S. J. de Jerus., A.N. MM 28, f° 15 v°, ibid.); XVe s. cane (COQUILLART, Simple et rusée ds LITTRÉ). Dér. régr. de canard. L'hyp. de Marchot ds Romania, t. 47, pp. 217-221, qui suppose l'existence de cane antérieure à celle de canard, s'oppose à la chronologie. Fréq. abs. littér. :64. Bbg. DE GOROG 1958, p. 145. — DUCH. 1967, § 29.1. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 104, 108. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 174. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 77. — JOURNET-PETIT t. 2, p. 258. — MARCHOT (P.). Notes étymol. Romania. 1921, t. 47, pp. 217-221. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 47-48; t. 2 1972 [1925], p. 294.

cane [kan] n. f.
ÉTYM. XVe; quennes, 1358; quanes, 1355; dér. régressif de canard, avec infl. de l'anc. français aine, ane, lat. anas « canard ».
Femelle du canard. Canard. || Petite cane. 1. Canette. || Cane sauvage; cane domestique (vx : cane privée). || Œufs de cane. || « Quand les canes vont aux champs la première marche (va) devant… », comptine. || La cane et ses canetons.
tableau Noms d'oiseaux.
Loc. Vx (in Rabelais). Faire la cane; plonger comme une cane : s'esquiver à l'approche du danger, montrer de la poltronnerie. 1. Caner.
Mod. || Marcher comme une cane, en se dandinant.
Être comme une poule qui a couvé un œuf de cane : être très étonné.Couver qqn comme une cane son canard, le protéger avec excès.
DÉR. 1. Caner, 1. caneton, 1. canette, caniche.
COMP. Bec-de-cane, canepetière.
HOM. 1. Canne, 2. canne; formes des v. 1. et 2. caner, 1. et 2. canner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cane — (k[=a]n), n. [OE. cane, canne, OF. cane, F. canne, L. canna, fr. Gr. ka nna, ka nnh; prob. of Semitic origin; cf. Heb. q[=a]neh reed. Cf. {Canister}, {canon}, 1st {Cannon}.] [1913 Webster] 1. (Bot.) (a) A name given to several peculiar palms,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cane — ist der Name folgender Orte in den Vereinigten Staaten: Cane (Arizona) Cane (North Carolina) Cane Beds (Arizona) Cane Brake (North Carolina) Cane Hill (Missouri) Cane Junction (Texas) Cane Ridge (Tennessee) Cane Savannah (South Carolina) Cane… …   Deutsch Wikipedia

  • cane (1) — {{hw}}{{cane (1)}{{/hw}}s. m.  (f. cagna ) 1 Mammifero domestico dei Carnivori, onnivoro, con odorato eccellente, pelame di vario colore, pupilla rotonda; ha dimensioni, forma del muso e attitudini variabili secondo la razza: cane da guardia, di… …   Enciclopedia di italiano

  • cane — s.m. [lat. canis ]. 1. (zool.) [nome di varie specie di mammiferi carnivori canidi, e in particolare del cane domestico (Canis familiaris ): c. da caccia, da pastore, da guardia ; c. poliziotto ] ● Espressioni (con uso fig.): (andarsene) come un… …   Enciclopedia Italiana

  • cane — CANE. s. f. Espece d oiseau aquatique. Cane sauvage. cane privée. cane d Inde. cane petiere. On dit prov. Faire la cane, pour dire, Faire une action de lascheté. Pour éviter un peril il a fait la cane …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cane — CANE. s. f. Espèce d oiseau aquatique. Cane sauvage. Cane privée. Cane d Inde. La cane est la femelle du canard. [b]f♛/b] On dit figurément et familièrement, qu Un homme a fait la cane, Lorsqu il a marqué de la peur dans une occasion où il… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cane — (k[=a]n), v. t. [imp. & p. p. {Caned} (k[=a]nd); p. pr. & vb. n. {Caning}.] 1. To beat with a cane. Macaulay. [1913 Webster] 2. To make or furnish with cane or rattan; as, to cane chairs. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cane — [kān] n. [ME & OFr canne < It canna < L, reed, cane < Gr kanna; prob. < Assyr qanū (or Heb qaneh), tube, reed < Sumerian gin] 1. the slender, jointed, usually flexible stem of any of certain plants, as bamboo or rattan 2. any plant …   English World dictionary

  • cane — late 14c., from O.Fr. cane reed, cane, spear (13c., Mod.Fr. canne), from L. canna reed, cane, from Gk. kanna, perhaps from Assyrian qanu tube, reed (Cf. Hebrew qaneh, Arabic qanah reed ), from Sumerian gin reed. But Tucker finds this borrowing… …   Etymology dictionary

  • Cané — (de or. caló) m. Cierto juego de *baraja parecido al monte. * * * cané. (De sacanete). m. Juego de azar parecido al monte. * * * Cané, Miguel …   Enciclopedia Universal